Découvrez la marque MONCLER.

Découvrez les marques prêt à porter CANALI – DSQUARED – FOR ALL 7 MANKIND – BARBA NAPOLI – FUMAGALI 1891 – TRAMAROSSA .

LUXEMBOURG – VILLE – PALAIS – CENTRE, Edward Green, Heschung, Jean-Baptiste Rautureau, JM Weston, NDC, Paul Smith, Santoni, Avant toi,Franco Ferrari, Bresciani, Franco Maglia, Orciani, Il Bussetto, Spalding & Bros., Church’s, Dsquared, Barba Napoli, Canali, For all 7 mankind, Fumagalli, Moncler, Crockett and Jones,chaussures, shoes, chaussures homme, cadeau homme, accessoire, accessoires, accessoires homme, prêt à porter, cireur, salon cireur, shoeshiner, malette, serviette,cartable, sac bandoulière cuir homme, porte feuille homme, porte carte homme, parapluie homme, chaussette, foulard,écharpe, gants, gants de conduite, cuir, gants de cuir, cachemire, soie, coton, chaussettes, chaussettes de luxe, maroquinerie,parfum et bougies

Moncler

 
Barba Napoli

Canali

Dsquared

Fumagalli 1891

For all 7 mankind

Moncler

Tramarossa

Ces modèles ne sont pas tous de stock en magasin
Moncler

La marque dont tous les slalomeurs raffolent depuis cet hiver n’est pas une petite nouvelle mais née il y a près de 65 “hivers”.

Moncler voit le jour en 1952 dans un petit village à proximité de Grenoble “Monastier de Clermont”, d’où le nom de Moncler qui en est la contraction, grâce à René Ramillon et André Vincent. Très vite, la marque fait mouche auprès des initiés des sports alpins avec ses sacs de couchages, tentes etc.

2 ans après sa création, la première doudoune Moncler fait son apparition. Au départ destinée à protéger les ouvriers de la Maison des hivers rigoureux de cette région, elle prend le chemin des pistes de skis. C’est le champion Lionel Terray qui lance la mode de la doudoune Moncler portée, lors de trois grandes expéditions : au Karakorum en 1954, au Makalu en 1955, en Alaska en 1964 ou encore lors des Jeux Olympiques d’hiver de Grenoble en 1968.

Marque innovante, elle recherche un vêtement plus léger et maniable et crée en 1972 des anoraks pour les sportifs.

Dans les années 80, elle est enfin connue du grand public et toutes les accrocs de la mode connaissent la marque et ses tendances à travers les magazines “Elle” et surtout “Madame Figaro” dont les journalistes vont jusqu’à poser en doudoune Moncler lors des fêtes de fin d’année.

Et sa notoriété traverse les alpes et les océans pour arriver en 1980 sur le dos des jeunes Italiens et Japonais qui en font un véritable accessoire de mode. Cette année là, ce n’est pas moins de 35000 pièces qui sont produites et vendues.

Rachetée par le groupe Pepper en 1994 (Fin Part) Moncler quitte le devant de la scène jusqu’à son rachat par le Directeur Artistique italien de la marque, Remo Ruffini en 2003 qui change de positionnement en se diversifiant pour cibler une clientèle plus large.

Elle débute par la création d’une ligne couture en 2006 qui lui donnera une autre dimension “Gamme Rouge” imaginée par Alessandra Facchinetti qui sera présenté à Londres.

En 2006 toujours, Moncler complète enfin sa gamme avec des accessoires et inaugure à partir de cette date des points de ventes tous azimut tant dans les stations les plus réputées tels que Crans Montana mais aussi dans des milieux urbains et non des moindres, Paris, Megève (2007) Milan, Hong-Kong, Aspen, (2008) et crée également une doudoune exclusivement distribuée chez Colette .

Et en 2009, c’est le grand retour de la doudoune qui a fait son succès et c’est encore un carton, tant auprès des femmes que des hommes.